3 Manières d’augmenter sa chance de succès

Sur la voie du succès, il est normal d’échouer

Vos erreurs ne vous définissent pas, mais la façon dont vous les gérez le fait.

Que signifie le succès pour vous?

Cela signifie-t-il créer une entreprise florissante qui fournit des emplois et des produits et services de valeur aux autres? Peut-être que cela signifie simplement être en mesure de payer vos factures afin que vous puissiez garder la nourriture sur la table et éviter la forclusion?

Le succès est rarement un processus linéaire

Pour moi, le succès est de contrôler ma vie sans que personne ne me dise quoi faire (garçon, Oh que je déteste ça!). Cela signifie avoir la liberté financière (grâce à un revenu régulier et passif) afin que je puisse dépenser mon temps et mon argent comme je veux – sans travailler à un emploi ni me soucier de mon avenir. Et après des années à augmenter mon éducation financière et à agir chaque jour sur ces connaissances, je réussis. Et c’est pourquoi j’aime partager ce que j’ai appris avec vous – et cela inclut le partage de mes erreurs. Oui, c’est exact: ma route vers le succès n’était pas que des arcs-en-ciel et des sucettes – c’était un peu cahoteuse, sale et pleine de rebondissements que je n’ai pas vu venir! Mais je suis une meilleure femme d’affaires à cause de ces erreurs. Pourquoi? Parce que je connais le pouvoir d’apprendre de mes erreurs et de ne pas m’attarder sur mes échecs. Nous avons tous entendu le dicton «L’erreur est humaine, le pardon divin». Arrêtons-nous et réfléchissons-y un instant. Nous sommes tenus de faire des erreurs dans la vie – en fait, si vous ne faites pas d’erreurs, vous ne prenez probablement pas suffisamment de risques. Mais si vous n’êtes pas capable de vous pardonner et de passer à autre chose après un échec, c’est la vraie erreur. Souvent, dans la vie, vous devez accepter l’échec, car c’est là que se déroule l’apprentissage.

Une pilule difficile à avaler

Comme je l’ai mentionné, je n’ai certainement pas été à l’abri de ce concept. J’ai eu ma part de revers déchirants dans ma vie: fauché, sans-abri, poursuites, mauvais partenaires, gens qui me volent, des gens qui me trompent, des erreurs qui m’ont coûté des millions de dollars et l’humiliation publique qui a accompagné une partie de ceux. J’ai récemment partagé avec vous l’histoire d’une énorme leçon que j’ai apprise dans l’immobilier il y a de nombreuses années – yikes! Bien sûr, il y a aussi d’innombrables petites erreurs ou mésaventures en cours de route. Mais devinez quoi? Je suis toujours debout. En fait, je suis en plein essor! Et ce n’est pas seulement moi. Il y a d’innombrables histoires de gens qui perdent tout, pour le récupérer (et plus encore). Lorsque les choses se compliquaient, ils trouvaient un moyen de le dépasser (pardonner) et de rebondir (apprendre). Et les choses que vous apprenez de ces expériences embarrassantes ou douloureuses peuvent vous rediriger vers le chemin du succès. Les leçons peuvent vous apprendre l’humilité, inspirer ou motiver le changement, vous aider à moins craindre le prochain échec (car vous savez maintenant que vous survivrez) et peuvent même rendre vos futurs succès plus doux.

Comment les femmes gèrent les revers

Au fil des ans, j’ai remarqué un modèle nettement différent que les femmes affichent en matière d’échec – un modèle différent de celui des hommes. C’est un phénomène de genre intéressant qui a été étudié pendant des décennies et qui nécessite une discussion plus approfondie: Les femmes ont tendance à prendre l’échec plus personnellement. Carol Dweck, professeur de psychologie à Stanford, dit (dans son livre Mindset) que les femmes qui luttent contre l’échec sont essentiellement victimes «de mentalités fixes». Un élève avec un état d’esprit fixe, par exemple, considère souvent les mauvaises notes comme une critique de son cœur, plutôt que comme le reflet de ses efforts ou de ses compétences. Dweck poursuit en disant que ceux qui ont une «mentalité de croissance» sont mieux à même d’accepter l’échec, car ils considèrent leurs traits comme constamment en développement. Avec ce groupe, une note basse n’entrave pas une note plus élevée à l’avenir. Les femmes peuvent devenir timides après un échec et perdre confiance en elles. Une statistique largement citée d’un rapport Hewlett Packard indique que les hommes postuleront à des emplois pour lesquels ils se sentent qualifiés à 60%, alors que la plupart des femmes ne postulent que lorsqu’elles se sentent à 100% qualifiées pour le faire. Selon une enquête, la deuxième raison la plus courante pour laquelle les femmes ne postulent pas à un emploi est qu’elles ne veulent pas se mettre en situation d’échouer. Les femmes sont souvent jugées plus sévèrement pour leurs échecs. Dans d’innombrables cas, les erreurs des femmes sont jugées plus impitoyablement que celles de leurs homologues masculins. Victoria Brescoll, psychologue sociale à Yale, a constaté que les dirigeants sont considérés comme moins compétents lorsqu’ils commettent des erreurs dans des domaines « non sexistes ». Ainsi, par exemple, une femme chef de police qui fait une erreur est jugée plus sévèrement qu’un chef masculin qui a fait la même erreur.

Tomber en avant

Étant donné que nous sommes si occupés à mener la bataille acharnée contre les stéréotypes de genre dans la salle de conférence, il est facile de comprendre pourquoi l’échec semble être un autre obstacle. Pour une raison quelconque, nous nous tenons à un niveau plus élevé que les hommes. Pourquoi nous faisons-nous cela?

Chaque fois que je suis confronté à un échec, je me rappelle: « Cela aussi passera. » Et je crois fermement que quelque chose de bon en vient toujours. Cela peut être difficile à croire dans vos moments les plus sombres, mais continuez à vous le dire (essayez de l’utiliser comme un mantra) jusqu’à ce que vous le croyiez réellement. Comme nous le dit la loi de l’attraction, les pensées deviennent des choses.

Même si je déteste faire des erreurs, je me force toujours à prendre du recul et à demander: «Que dois-je en tirer?» Si cette réponse n’est pas claire, je continue à la chercher – car si je ne découvre pas la leçon, alors ce problème spécifique me hantera encore et encore. Et puis je me pardonne.

Mes revers ont toujours rendu moi, mon mariage et notre entreprise plus forts à long terme. Tout cela fait partie du processus.

Kim Kiyosaki

3 étapes pour augmenter vos chances de succès

S’il est tout à fait acceptable d’échouer, cela ne signifie pas que vous devez avancer négligemment dans la vie – il existe des moyens d’augmenter vos chances de succès, ce qui est toujours une sage décision. Par exemple, j’ai suivi ce que j’ai appris sur le succès et j’ai divisé le processus en trois étapes que j’appelle le Triple-A Triangle :

Aspirer. Développez vos objectifs et ayez une image très claire dans votre esprit de ce que vous voulez accomplir.

Acquérir. Obtenez les informations dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs. Il peut s’agir de lire des livres, de suivre des cours, d’écouter des présentations, de regarder des webinaires, etc. Augmenter votre éducation financière est un processus quotidien qui ne s’arrête jamais.

Appliquer. Une fois que vous avez l’information, faites quelque chose! Tant de gens s’arrêtent ici parce que c’est la partie la plus effrayante, mais c’est l’étape la plus importante vers la liberté financière et la réalisation de vos objectifs. Vous devez agir, prendre des décisions, apprendre de vos erreurs et aller de l’avant. Sinon, vous serez coincé en aspirant et en acquérant le reste de votre vie.

Le succès n’est pas pour tout le monde

Beaucoup de gens disent vouloir le succès, mais ils ne sont pas disposés à faire ce qu’il faut pour y parvenir. Passons en revue quelques mots inspirants de mes collègues orateurs lors du National Achievers Congress (dont j’ai parlé il y a plusieurs années): «Le secret du succès est d’apprendre à utiliser la douleur et le plaisir au lieu de se faire utiliser par la douleur et le plaisir. Si vous faites cela, vous contrôlez votre vie. Sinon, la vie vous contrôle. Anthony Robbins

«Vous ne pouvez pas avoir peur. Vous faites votre truc, vous tenez bon, vous vous tenez debout, et quoi qu’il arrive, il arrive. Donald Trump

«L’ampleur de votre succès se mesure à la force de votre désir; la taille de votre rêve; et comment vous gérez la déception en cours de route. » Robert Kiyosaki

«Les pensées mènent aux sentiments. Les sentiments mènent à des actions. Les actions donnent des résultats. » Harv Eker

Alors, allez-vous faire partie de ces personnes qui ne rêvent que de succès? Ou quelqu’un qui fait quelque chose à ce sujet? Peu importe ce que le succès signifie pour vous, il est temps d’agir et de faire de vos rêves une réalité. La pire chose qui puisse arriver est l’échec, et croyez-moi: ce n’est pas la pire chose au monde si vous savez comment échouer.

Par Kim Kiyosaki

Traduit par Jacques Kampoy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :